Info Coronavirus

En raison de la crise du coronavirus et des mesures de confinement, de nombreux procès sont renvoyés et nos agendas s'en trouvent bouleversés.

Pour autant, les juridictions fonctionnent toujours et les urgences sont toujours traitées, notamment les déferrement devant les juges d'instruction ou les comparutions immédiates. Bien évidemment, les Tribunaux ne sont plus accessibles à l'exception du contentieux des libertés, mais nos mails et fax parviennent toujours aux juges et nos demandes d'actes sont traités.

Les locaux du cabinet sont fermés, mais l'activité demeure. Par conséquent, n'hésitez pas à me joindre sur mon téléphone portable au 06 87 20 83 95.

Bon courage à tous,
Bien cordialement.

Léopold HELLER
Avocat à la Cour

Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Trafic de drogue, trafic de stupéfiants, une urgence sous contrôle

Trafic de drogue, trafic de stupéfiants, une urgence sous contrôle

Le 02 mai 2017
Des mois d'enquête, un jugement en urgence

De l'interpellation en passant par la garde à vue jusqu'au dépôt du tribunal, celui que se voit reprocher des faits de trafic de drogue fait l'objet d'un traitement d'exeption.
Les enquêtes sont confiées à des Services de police spécialisés, plus connus sous le nom de brigades des stupéfiants ou OCTRIS. Des écoutes téléphoniques et des surveillances seront réalisées durant de nombreux mois et des toxicomanes seront entendus. L'environnement financier sera analysé, les comptes bancaires pourront être saisis, le nombre de véhicules relevé ...
Pour autant, dès l'interpellation, le temps compte et les perquisitions, auditions s'enchainent ... les enquêteurs devront dans un délai maximum de 96 h présenter un dossier aux magistrats.
De la comparution immédiate devant le tribunal correctionnel à la présentation à un juge d'instruction dépendra le sort des mises en cause.
Préparer sa défense au plus tôt en contactant votre avocat, c'est anticiper l'issue de votre garde à vue.